Dur-dur pour la P4 au Jesyl ce 6 octobre 2018.

J’ai souvent envie de partager avec vous les matches de la P4 spadoise, mais ce week-end, contre le Jesyl, à Chénée, ce ne fut pas un match, même pas une rencontre, pour être poli j’appellerais ça une confrontation entre les spadois en nombre de 8 avec une moyenne d’âge de 20 ans et le Jesyl avec ses 10 joueurs d’une moyenne d’âge de 28 ans, mais ce n’est vraiment pas par leur maturité qu’ils ont brillé.

Ce fut plutôt un match de rue, sur un terrain heureusement intérieur mais fait de pavés sur lesquels il ne fait pas bon tomber, qui est, en plus, de très petites dimensions ce qui accentue la promiscuité des joueurs et les occasions de se « frotter ».

J’ai pourtant vu, dans cette équipe de Chénée, un très bon tireur à 3pts, un meneur super rapide et des pivots qui ont de très beaux mouvements dans la raquette mais ils ont préféré jouer à « qui a la plus grosse » plutôt qu’au basket aidé en cela par l’arbitrage qui a été, très vite, débordé et n’a plus su garder la maîtrise du jeu.

Bref les 40 minutes habituelles se sont étalées sur 2h20 de calvaire, qui ont vu la victoire des spadois : Eh oui, qui l’eut cru, ce sont eux qui ont « la plus grosse ».

Pour ne parler que du jeu, le premier quart temps voit la domination spadoise immédiate, les paniers se succèdent facilement, pour les locaux l’entrée en matière est plus fastidieuse et pour glaner des points ils vont chercher (forcer) des fautes dans la raquette, 12 lancés-franc marqués et 4 paniers à 2pts, nous marquons sur le même temps 27 points avec 1 seul lancé franc et 1 shoot à 3 points, un 20-27 modéré par 4 fautes à 12.

Le second commence dans la confusion la plus totale avec une faute technique d’un joueur local. Malgré les 3pts du numéro 10 et les fautes intérieures arrachées par le 16, les joueurs visités n’arrivent pas passer devant : 23-25 et 3 fautes contre 6.

De retour de la mi-temps, les visités qui courent après le score vont commettre plus de fautes en étant encore plus agressif : sans résultat, les spadois s’envolent, les locaux cherchent les lancés-franc. Sanction 13-21 et 7 fautes à 3.

Enfin la dernière période, je prie que ça se finisse : je n’en peux plus. Le rentre-dedans se poursuit, nous voila avec 5 joueurs à 4 fautes et 1 sorti pour 5 fautes, autant dire que notre défense est devenue une passoire, toutes les portes sont ouvertes, mais notre attaque reste efficace et malgré bien des péripéties la confrontation se termine enfin avec un 25-22 au dernier quart, que je leur offre bien volontiers pour en finir sans devoir remplir de constat d’accident.

Ce fut une rencontre dure, dans laquelle l’équipe a prouvé qu’elle est dure, personne n’a baissé les bras, et à un incident prêt tous les joueurs ont eu un comportement irréprochable.

Bravo à tous. Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort : oublions ces incidents et ne retenons que le résultat final.

QT : 20-27, 23-25, 13-21, 25-22   résultat : 81-95

Dresse A. :6, Mathieu H. :6, Luca Pinazo R. :32, Domken J. :6, Alleman A. :20, Muller F. :13, Muller L. :3, Libert D. :9